Cela fait plusieurs années que je cumule les emplois à mi-temps ou quart-temps par choix et je dirais même par besoin. Pourquoi ? Cela m'a toujours permis de diversifier et ainsi, de ne pas m'ennuyer dans la répétition d'un seul travail.


Lorsque j'ai obtenu ma Licence de Psychologie, orientation « Phénoménologie clinique du sportif et des problématiques corporelles »,  à l’université Paul Valéry de Montpellier, je me suis posée la question de continuer ou non. La sophrologie est arrivée à ce moment précis dans ma vie, répondant pleinement à mes attentes professionnelles : orientée vers la personne et non vers le problème, visant l'autonomie, permettant l'accompagnement complet de personnes souhaitant (re)prendre leurs vies en main (et non pas que des personnes à pathologie), privilégiant l'expérience plutôt que le discours. De plus, elle reprenait à sa base, le concept de phénoménologie : tout ce qui est expérimenté ici et maintenant, sans a priori, sans référence au passé ni intention vers l'avenir. Cela donc été une évidence.

Manon Jaoul Sophrologue Cheffe

Je suis, aujourd'hui, diplômée de l'Ecole Française de Sophrologie de Montpellier et de la FEPS du titre de Sophrologue RNCP inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles, niveau de qualification III reconnu par l'Etat.

A SAVOIR

La profession de sophrologue n'étant pas règlementée il existe toutes sortes de formation  à ce métier, il est donc essentiel de s'informer précisément de la formation suivie par le sophrologue que vous souhaitez consulter afin de s'assurer qu'elle correspond à vos attentes : programme de la formation, qualifications des formateurs, nombre de journées de formation, etc.

La formation que j'ai suivie à l’École Française de Sophrologie, organisme de formation professionnelle continue, membre de la Fédération des Écoles Professionnelles en Sophrologie, garantie plus de 1000 heures de formation sur 2 années avec un minimum de 400 heures présentielles (critères propre à la FEPS). Cette formation garantie également que votre sophrologue a signé un code d'éthique et de déontologie qu'il s'engage à respecter.

bdd3c4_6383f243583a45f8a07740252a30c900_

En parallèle de cette formation, et lorsque je travaillais à la médiathèque, j'ai fait la découverte d'un livre qui a été révélateur pour la suite de mon parcours. J'ai pris conscience à ce moment là que ce que je souhaitais était possible : vivre de plusieurs métiers. J'ai alors participé à une Masterclass à Paris qui m'a permis de clarifier mes envies et je me suis lancée. Je suis devenue indépendante, alors que je travaillais dans un restaurant, j'ai passé la formation HACCP et le CAP Cuisine.

Aujourd'hui, je suis passionnée par les deux activités que j'exerce : la sophrologie en individuel en cabinet le lundi, la sophrologie et la cuisine à domicile sur demande le reste de la semaine.  J'ai également crée un format alliant les deux. Pour le découvrir, c'est par ici :